Gkreyol
Un monde de littérature interdite qui invite à la prudence du lecteur adepte et à la passion du mécréant. Je fais parfois dans la critique fictive de scénario imaginaire. et je signe : Merci d'y croire !

Littérature interdite

Littérature

  • un prisme ouvert en creuset

Interdite, pourquoi ?

  • Comprenez, je ne veux heurter le lecteur non averti

Comment ?

  • Par exemple : j’aime ma chemise mais pas ma face, elle a un côté plat

Jusqu’où ?

  • Aux frontières de l’inconnu

L’indécence est peut-être au rendez-vous pour certains qui confondent l’irrévérence. Je l’ai abandonnée dans la sacristie de l’église du Christ-Roi, à Port-au-Prince, en fouillant dans la boîte à hostie de tonton Roger qui était curé de la paroisse, parce que je suis prince mais je suis resté sans couronne depuis.

Je ne connais donc la révérence ni reconnais le révérend. Ils sont morts dans une église de noces.

Merci d’y croire!

Round trip so far ! par Dan Albertini

Round trip so far ! par Dan Albertini Partir avec la certitude du retour et rester pour ne plus revenir, loin d’être prophétique, est plutôt dramatique pour plusieurs. Cependant, la situation inverse, si elle évoque une saveur de destinée pour d’autres, dans mon cas j’ai trouvé façon fantaisiste de…

Read More
Montréal tente-t-elle de détourner le mois de l’Histoire des Noirs, aux Noirs ?

LITTÉRATURE INTERDITE par Daniel Milord Albertini Montréal tente-t-elle de détourner le mois de l’Histoire des Noirs, aux Noirs ? Si je pars de prémisses de l’Indépendance d’Haïti où on la définit par «l’union des Noirs et des Mulâtres», le Blanc colonisateur étant évincé de l’île par la guerre, il y a donc…

Read More